Succession et testament

Succession et testamentSuccession et testament

Fiducie testamentaire | Rédaction de testament | Vérification de testament | Liquidation de succession

 

Quand dois-je faire mon testament?

Il n’y a pas de meilleur moment pour faire son testament. Il est toujours judicieux de prévoir à qui reviendront nos biens à notre décès, plutôt que de voir imposer ce choix par la loi. Cependant, si vous avez, par exemple, une propriété, des REER, des enfants ou des biens d’une grande valeur, ou si vous êtes conjoint de fait, il est fortement recommandé d’en faire un dès que possible.

 

Décéder sans testament?

Si vous décédez sans laisser de testament, c’est la loi qui détermine les personnes qui hériteront de vos biens, ce qui risque d’être contraire à vos volontés. Voici quelques exemples de mises en situation.

Si vous êtes conjoint de fait et que vous avez des enfants :

Votre conjoint de fait ne sera pas votre héritier. Seul vos enfants hériteront de tous vos biens. Même sans enfant, le conjoint de fait n’hérite jamais.

Si vous étiez copropriétaire avec votre conjoint de fait d’une propriété, votre conjoint de fait pourrait, à votre décès, se retrouver copropriétaire avec vos enfants. Or, cela peut être problématique si vos enfants sont mineurs puisque, dans certaines circonstances, il faudra obtenir le consentement du tribunal pour, par exemple, vendre ou hypothéquer cette propriété. Vous comprendrez que seul un testament peu remédier à cette situation.

Si vous êtes marié et que vous avez des enfants :

Votre époux héritera du tiers (1/3) de vos biens. Vos enfants hériteront des deux tiers (2/3) de vos biens, la plus grande part.

Si vous étiez copropriétaire avec votre époux d’une propriété, votre époux pourrait, à votre décès, se retrouver copropriétaire avec vos enfants. Vous comprendrez que seul un testament peu remédier à cette situation.

Si vous êtes marié sans enfant :

Votre époux héritera du deux tiers (2/3) de vos biens. Le tiers (1/3) restant sera remis aux membres de la famille immédiate selon ce qui est prévu par la loi.

Si vous êtes célibataire sans enfant ou conjoint de fait sans enfant :

Ce sont les membres de votre famille immédiate qui hériteront de vos biens selon ce qui est prévu par la loi.

Si vous êtes séparé de votre époux mais non divorcé :

Votre époux est toujours considéré comme un héritier en vertu de la loi et une des situations précédemment décrites pourrait s’appliquer. Si vous vivez avec un conjoint de fait depuis votre séparation, ce dernier n’héritera d’aucun de vos biens.

 

Le testament fait devant notaire

En faisant appel à un notaire pour la préparation de votre testament, vous vous assurez de son exécution dès votre décès sans avoir à recourir au tribunal pour en faire la vérification. L’original est conservé à l’étude du notaire, ce qui évite les modifications sans votre accord, sa destruction ou sa disparition.

Le notaire est le maître incontournable de la rédaction de testament, il s’assure de respecter les exigences prévues par la Loi et s’assure que vos volontés y soient rédigées clairement sans aucune ambigüité.

 

Comment modifier son testament?

Si vous souhaitez modifier votre testament notarié, il n’est pas souhaitable de le modifier vous-même. En effet, la modification devra faire l’objet d’une vérification devant un notaire ou un tribunal à votre décès. Vous perdriez alors un des principaux avantages d’avoir un testament notarié. Par ailleurs, nous pouvons modifier votre testament même si c’est un autre notaire qui l’a rédigé.

Superflu le testament notarié? Pas si sûr… Durée 1 min

Obtenir une copie du testament, moins simple qu’on le pense Durée 2 min 30

Pour en savoir plus, appelez au 418 748-4741 ou

DGG-badge pleine largeur

IMMOBILIER
Achat et vente d’immeuble
Hypothèque
Offre d’achat et avant-contrat
Quittance et mainlevée
Servitude et droit d’usage
SUCCESSION ET TESTAMENT
Fiducie testamentaire
Rédaction de testament
Vérification de testament
Liquidation de succession
AFFAIRES
Constitution de sociétés
Fusion et liquidation d’entreprise
Financement/vente d’entreprise
Droit autochtone
Recherches juridiques
FAMILLE ET VIE MATRIMONIALE
Célébration mariage/union civile
Contrat mariage/union civile
Mandat de protection
Protection : tutelle et curatelle